• Vert Avenir Rédaction

Aide à la rénovation énergétique : A contre courant baisse des primes en pleine flambée des factures

Certaines aides versées aux ménages qui entreprennent des travaux d’isolation de leur logement diminuent drastiquement depuis un an. Pourtant, réduire la consommation d’énergie est plus que jamais nécessaire, tant pour la lutte climatique que face à l’envolée des factures d’énergies.

Un dossier brûlant pour le future gouvernement


C’était attendu, mais la nouvelle n’en est pas moins stupéfiante. Alors qu’il n’a jamais été aussi nécessaire de maîtriser notre consommation d’énergie, toute une série d’aides versées aux ménages qui entreprennent des travaux d’isolation de leur logement vont diminuer, à partir de ce dimanche 1er mai. Et pas qu’un peu… Selon différents acteurs interrogés, les primes et autres offres “Coup de pouce” adossées aux certificats d'économies d’énergie, les CEE, vont chuter de 20 à 30% selon les travaux engagés. Ce sera le cas pour l’isolation des sols (-32% d’aide environ), des toitures terrasses (-26%) et des réseaux d’eau chaude sanitaire (-21%).


Réduction des bonifications à la rénovation énergétique


Plusieurs raisons à cette invraisemblance. Comme nous l’expliquions il y a quelques mois, le gouvernement a d’abord décidé de réduire certaines bonifications de primes pour assainir le secteur et mettre fin aux offres de travaux à 1 euro, source d’arnaques de certains opérateurs.


Le dispositif des CEE oblige en effet les fournisseurs d’énergie à financer des actions d’économies d’énergie chez les particuliers et à atteindre des objectifs fixés par périodes triennales. En contrepartie des aides qu’ils accordent aux ménages, ces “obligés” reçoivent des certificats, dont le nombre dépend des économies d’énergie qu’ils financent. Pour orienter ces financements vers certaines opérations, les pouvoirs publics ont mis en place un système de bonifications.


une raison de plus pour ne plus perdre de temps pour passer à l’action pour réaliser votre rénovation énergétique


La baisse de ces aides de rénovation énergétique est estimée de 20 à 30 % selon les travaux engagés. Par exemple :

Les primes liées aux Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ont été revues à la baisse par le gouvernement ce dimanche 1er mai 2022.

  • Les aides financières versées pour les réseaux d’eau chaude sanitaire vont baisser d’environ 21 %.

  • Les aides financières versées pour l’isolation des sols vont baisser d’environ 32 % ;

  • Les aides financières versées pour les toitures terrasses vont baisser d’environ 26 % ;

  • Les aides financières versées pour l’isolation des murs vont baisser d’environ 33 % ;


Quelle est la conséquence de cette baisse de subvention ?


Le coût des travaux risque d’augmenter pour les ménages.

Ainsi, les entreprises du secteur et les associations redoutent que les propriétaires entreprennent pas de travaux. Selon le gouvernement, la diminution du montant de ces aides permet de mettre fin aux petits chantiers et de favoriser des rénovations de fond dans les logements mal isolés.

De nouvelles aides ont été mise en place fin 2020, afin de favoriser des rénovations réellement efficaces.

L’audit énergétique en maison individuelle, permet par exemple de débloquer plus de 3000€ de subvention entre la prime sortie de passoire et efficacité énergétique.

Sans parler des aides locales (Région département et meme parfois la ville) cumulable aux CEE et aux primes de l’anah (Maprimerenov)


Qu’est-ce que la rénovation énergétique ? Pour rappel, la rénovation énergétique est un dispositif lié à MaPrimeRénov. Depuis le 1er janvier 2021, il permet aux propriétaires et aux copropriétés d’obtenir une aide financière pour réaliser :

  • Des travaux d’isolation ;

  • Des travaux sur la ventilation ;

  • Des travaux sur le système de chauffage.

L’objectif de cette mesure : réduire la consommation électrique des bâtiments et des logements.

Le montant des primes est calculé en fonction des revenus du foyer fiscal et du gain énergétique apporté par les travaux menés dans le logement.